Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Avant que le Monde ne se ferme – Alain Mascaro – Ed Autrement

À la fois épopée et récit intime, Avant que le monde ne se ferme est un premier roman à l’écriture ample et poétique. Alain Mascaro s’empare du folklore et de la sagesse tziganes comme pour mieux mettre à nu la barbarie du monde. (Ed Autrement)

Les « Lovéra », éleveurs de chevaux, sont l’aristocratie des tziganes, des Roms.
Anton Tovath, dresseur de chevaux fait partie de ce peuple sans patrie,  ces « Fils du Vent » dont la « Patrie » est la Terre entière, issue de l’Inde et parcourant le Monde depuis plus de mille ans.
Début du vingtième siècle, il est  dans un cirque familial où trapézistes, jongleurs, dompteurs, et autres membres du cirque parcourent avec leur petit chapiteau l’Europe à la vitesse des chevaux tractant leurs verdines. Il va être le témoin, l’acteur et la victime de ce « siècle des folies humaines », des guerres, des ghettos, des génocides et notamment de l’extermination des « siens », de ses proches qui disparaitront les uns après les autres. Il sera, du fait de sa miraculeuse survie, la mémoire de ce peuple sans mémoire. Survivant par l’obstination, le courage et souvent par la chance, rencontrant un ami juif, il se fera circoncire, « deviendra » juif mais n’échappera pas pour autant à la traque. Survivant dans les tréfonds de la condition humaine, là où l’homme est réduit à l’état de vermine, « justifiant » son élimination massive et systématique.

Mais aux tréfonds de cette condition  la lumière et le vent des grands espaces libres, le souvenir des siens et d’une belle jeune fille rencontré parmi eux, il survivra. Retraversant les terres d’Europe, il arrivera là où « tout toujours s’achève et que tout recommence », à Sary-Moghol, sur le massif de l’Alay, aujourd’hui le Kirghizistan. Il y retrouvera la toile tendue du chapiteau et le violon, les chevaux en liberté, et l’amour de son enfance.

Ce premier roman est une réussite. Vous y croiserez également Ghandi et sa sagesse qui marquera  Anton et la poésie de Rabindranath Tagore. Après la « folie des hommes » et ce qu’ils peuvent faire à leurs congénères, vous y trouverez ce qui fait l’excellence des « Fils du Vent » et qui devrait nous interroger : « les lenteurs et les insouciances de l’enfance, ne pas dépasser les limites du besoin, voyager loin mais sans plan de route ». Faudra t-il toujours des millions d’êtres humains martyrisés et assassinés pour en prendre conscience.

Avant que le Monde ne se ferme , Alain Mascaro , Ed Autrement, 9782746760899, 17.90€

Publié par Librairie Diderot

Une librairie différente ; militante et engagée… Partenaire de vos initiatives culturelles, associatives, politiques, syndicales…. Une librairie itinérante qui vient à votre rencontre… Avec un vaste rayon jeunesse, Mais aussi un large choix d'essais, de romans, de polars, de poésie.. ainsi qu'une ouverture sur l'art, la BD, et la possibilité de commande;.. Une alternative à la pensée unique… « travailler moins pour lire plus » (RdM)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :